Conférence de Cédric Deffayet
31 juillet 2018
Conférence sur le microbiote intestinal
8 février 2019

Le planétarium

Le dôme, installé dans la salle Muriavai de la Maison de la Culture (TFTN)

« Te rua ‘ana 2 : un planétarium numérique à Tahiti ! »

Planétarium : nm Salle comportant un plafond en coupole qui figure la voûte céleste, sur lequel sont projetés des points lumineux représentant les astres et leurs mouvements. (Dictionnaire Hachette illustré, édition 2003).

En 2015, nous avons pris la décision de remplacer notre vénérable Cosmodyssée par un système numérique, plus moderne et aussi plus conforme à la demande pressante du public de plus en plus avide d’informations sur le fonctionnement du système solaire, de notre galaxie, de l’Univers…
C’est ainsi que notre nouveau planétarium, uniquement financé sur fonds propres de Proscience, est arrivé en février 2018.

Rua ‘Ana 2, comme son aîné, permet de voir le ciel étoilé où que l’on se trouve sur Terre, à n’importe quelle époque.
Mais, amélioration de taille, il permet aussi de quitter la Terre et d’observer notre Monde de l’extérieur, d’aller survoler les planètes qui gravitent autour du Soleil, d’observer et comprendre les phases de la Lune, de visiter notre galaxie et même de partir aux confins de l’Univers connu etc.
La possibilité d’introduire de l’image et de la vidéo dans nos présentations complète admirablement cet outil.

Un outil pédagogique accessible à tous.

La maîtrise des fonctions mises à notre disposition permet à nos animateurs de s’adapter à tous les publics et de répondre à toutes les questions ‘ou presque) concernant la formation du système solaire, le cycle de vie d’une étoile, l’origine de l’eau sur la Terre, les saisons et les marées, l’effet de serre, la formation de la Lune, le transit de Vénus devant le Soleil, les éclipses etc.
Tous ces thèmes passionnants peuvent être traités pendant nos séances sous le dôme.
Découvrir le ciel du soir, apprendre les repères qui permettront de le regarder différemment, écouter les fabuleuses histoires que racontent les constellations, observer le mouvement des planètes, de leurs satellites naturels ou artificiels…
Tout un programme que nous permet désormais d’aborder Te Rua ‘Ana 2 !

Un outil utile pour les écoles :

Les enseignants sont très demandeurs de séances de planétarium pour leurs élèves pour compléter les enseignement d’astronomie dispensés en classe.
Nous proposons des séances spécialement adaptées aux programmes scolaires des différents niveaux (écoles, collèges, lycées).
Nous disposons d’ores et déjà de nombreuses séquences pédagogiques pouvant avantageusement donner une résonance particulière aux enseignements scolaires magistraux.
Autant d’outils dont nos enfants peuvent profiter.

Un outil supplémentaire pour la recherche culturelle.

L’approche de Proscience est résolument scientifique. Mais pourtant, comment ne pas profiter de cet outil pour comprendre comment les civilisations anciennes utilisaient les étoiles comme repères pour voyager ou comment elles y plaçaient des images 􁈺les constellations􁈻 comme autant de supports de leur histoire, de leurs mythes ?

Nos séances peuvent également aborder le voyage des grands navigateurs, le transit de Vénus, la légende de Pipirima, les saisons et étoiles polynésiennes etc.

Un dôme imposant…

Lors du choix du dôme, il était tentant d’opter pour une structure suffisamment grande pour accueillir une cinquantaine de personnes.
Mais plus le dôme est large, plus il est haut… Et plus il est haut, plus il est difficile de trouver une salle qui puisse le recevoir.

Nous nous sommes donc limités à un dôme de 5,5 mètres de diamètre intérieur, ce qui permet d’accueillir 24 personnes par séance.

La loi nous imposant de respecter un couloir de sécurité de 1,5 m. sur tout le tour du dôme, la salle idéale doit mesurer 10 m x 10 m. x 4 m. de hauteur.
De plus, cette salle doit être bien propre, climatisée et sécurisée. Elle doit en outre être habilitée à recevoir du public (accès aux équipements anti‐incendie, issues de secours, toilettes etc.).

Repérer facilement Aldebaran ('ana muri), Matari'i et SIrius dans l'alignement de la ceinture d'Orion
Matari'i, un amas ouvert de quelques centaines d'étoiles

Le dôme gonflage prend sa forme en quelques minutes grâce au ventilateur qui assure ensuite à l’intérieur une surpression permanente.
Cette « tente » hémisphérique est construite dans une toile ininflammable. Les coutures restent le seul point faible, obligeant à proscrire une utilisation en plein soleil. L’entrée et la sortie se font pas un sas pour éviter la dépressurisation du dôme.
En cas de nécessité, l’évacuation du dôme est parfaitement maîtrisée par les animateurs qui feront sortir le public en toute sécurité.

Le dôme, installé dans la salle Muriavai de la Maison de la Culture (TFTN)
Caractéristiques du dôme
Afficher les boutons
Cacher les boutons
X
X